IRAN : l’armée abat un boeing 737 ukrainien : le fil des événements

Après avoir nié toute implication dans le crash du Boeing 737 Ukrainien qui a fait 176 victimes, l’armée Iranienne a finalement reconnu avoir abattu l’avion par erreur.

“J’endosse la responsabilité totale” de cette catastrophe, a dit le général de brigade Amirali Hajizadeh, commandant de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution iraniens, dans une déclaration télévisée. “J’aurais préféré mourir plutôt que d’assister à un tel accident”, a-t-il ajouté.

La mort du général Ghassem Soleimani, tué vendredi 3 janvier sur ordre de Donald Trump dans un raid américain à Bagdad (Irak), fait toujours craindre les risques d’une dangereuse escalade. L’Iran a riposté mercredi en tirant des missiles contre deux bases abritant des soldats américains

L’opérateur de missile qui a abattu le Boeing ukrainien mercredi à Téhéran a fait feu sans pouvoir obtenir la confirmation d’un ordre de tir à cause d’un «brouillage» télécom, a affirmé samedi un général iranien.

Le soldat a pris l’avion pour un «missile de croisière» et il a eu «10 secondes» pour décider, a déclaré le général de brigade Amirali Hajizadeh, commandant de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution iraniens.

Vous pourrez lire aussi :   Whatsapp : des responsables gouvernementaux victimes d'une Cyberattaque

«Le vol 752 d’Ukraine (International) Airlines a décollé de l’aéroport (international) Imam Khomeiny (de Téhéran), et au moment de tourner, s’est retrouvé entièrement en position de se rapprocher d’un centre militaire sensible du Corps (des Gardiens de la Révolution islamique, l’armée idéologique iranienne, ndt) à une altitude lui donnant l’apparence d’une cible hostile», explique l’état-major des forces armées iraniennes.

L’Iran a présenté ses excuses samedi après avoir finalement reconnu avoir abattu le Boeing 737 par “erreur”, tout en pointant la responsabilité de l'”aventurisme américain” dans ce drame. L’Iran regrette “profondément” ce crash, “une grande tragédie et une erreur impardonnable”, a déclaré le président iranien Hassan Rohani. “L’enquête interne des forces armées a conclu que de manière regrettable des missiles lancés par erreur ont provoqué l’écrasement de l’avion ukrainien et la mort de 176 innocents”, a-t-il rapporté sur Twitter.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a exigé samedi la punition des coupables et le versement de compensations de la part de l’Iran. “Nous attendons de l’Iran (…) que les coupables soient traduits en justice”, “le paiement de compensations” et “le retour des corps des victimes”, a écrit M. Zelensky sur Facebook.

Vous pourrez lire aussi :   Propos racistes de Donald Trump : un pasteur noir indexé

Un entretien téléphonique entre les présidents ukrainien et iranien devrait avoir lieu ce samedi 11 Janvier à 17h pour tenter de trouver une issue favorable par rapport à la crise.

Redaction Cosmos Ouaga et CNEWS

Commentez l'article

Abonnez-vous à la Newsletter