Roch Kaboré investit sans surprise comme candidat du MPP pour les élections de Novembre 2020.

C’est le grand jour pour les militants et sympathisants du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) qui procèdent, ce samedi 11 juillet 2020 à Ouagadougou, à l’investiture de leur candidat à la présidentielle du 22 novembre 2020. La cérémonie d’ouverture de ce congrès extraordinaire a servi de cadre aux responsables du parti pour présenter un bilan global du quinquennat en achèvement de Roch Kaboré.

Outre les congressistes venus de l’ensemble du territoire national et de l’étranger (quinze délégations étrangères), la cérémonie d’ouverture du congrès extraordinaire d’investiture a enregistré la présence du Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF) et de l’Alliance des formations et partis politiques de la majorité présidentielle (APMP).

C’est dans une ambiance d’une cuvette du Palais des Sports de Ouaga 2000 parée aux couleurs de ce parti, orange, que Simon Compaoré a livré son discours d’ouverture des travaux.

« Notre cérémonie d’investiture se tient dans un contexte national difficile, avec l’arrivée de la COVID-19 », a campé le président du MPP, Simon Compaoré. Puis poursuit-il : « Au cours du mandat qui s’achève, nous avons construit, nous avons bâti, nous avons fait bouger les lignes malgré le terrorisme, les tentatives de déstabilisation, un contexte de fronde sociale ».

Vous pourrez lire aussi :   Dialogue politique : les conclusions sont attendus ce lundi 22 Juillet

Révisant les différents axes du programme quinquennal du président Roch Kaboré, Simon Compaoré est parvenu à la conclusion que : « notre bilan est incontestable ». Mieux, étaye-t-il : « aucun régime dans notre histoire n’a pu atteindre de telles performances dans un tel laps de temps ».

C’est pourquoi, il a invité les congressistes à donner leur onction au « camarade » Roch Kaboré pour le mandat 2020-2025.

Cette cérémonie qui se tient en une seule journée comporte deux temps-phares à savoir, l’examen du bilan du président Roch Kaboré et l’investiture dans la soirée du candidat Roch Kaboré pour défendre les couleurs du parti à la présidentielle du 22 novembre 2020.

Avec un programme quinquennal intitulé « Bâtir avec le peuple un Burkina Faso de démocratie, de progrès économique et social, de liberté et de justice », Roch Kaboré a été élu le 29 novembre 2015 avec un taux de 53, 46% des voix (ce qui représente 1 669 214 électeurs sur les 3 302 882 qui ont effectivement voté parmi 5 517 016 électeurs inscrits). A la faveur de son investiture, le 29 décembre 2015, le président Roch Kaboré avait exposé par son discours au peuple, sa feuille de route pour les cinq années de son mandat.

Vous pourrez lire aussi :   Dialogue Politique au Burkina : quel bilan tiré ?

Source : lefaso.net

Commentez l'article

Abonnez-vous à la Newsletter