Présidentielle de 2020 au Burkina : le CDP tente sa chance avec Eddie KomboÏgo

Eddie Komboïgo a été officiellement investi, ce dimanche 26 juillet 2020, candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) à la présidentielle de novembre 2020 au Burkina Faso. Il s’est dit prêt à assurer les charges présidentielles en impulsant au Burkina Faso une gouvernance nouvelle fondée sur les valeurs démocratiques.

Eddie Komboïgo, dans son discours, a fait mention de la situation sécuritaire, la crise humanitaire et la paix. Face à ces défis, il s’est déclaré comme un président “de la rupture”.

“Je veux impulser au Burkina Faso, une gouvernance nouvelle fondée sur les valeurs démocratiques et celles héritées de nos ancêtres, pour en faire à l’orée 2025, un pays entièrement restauré ; un pays de paix, de cohésion , et uni ; un pays de prospérité partagée pour tous, dans la justice et la fraternité. Un pays dont l’image brillera de nouveau dans le monde entier . Telle est ma vision pour ce pays qui m’est cher”, a indiqué le candidat Eddie Komboïgo.

Vous pourrez lire aussi :   Le Professeur Augustin Loada crée son nouveau parti : MPS

“Le président Kaboré arrive à la fin de son mandat avec une véritable fracture sociale et politique. La gouvernance actuelle se caractérise par des gesticulations en matière de promotion de cohésion sociale et de réconciliation nationale”, a ajouté Eddie Komboïgo.

Le chef de file de l’opposition politique, Zephirin Diabré, présent à l’investiture a salué les mérites d’Eddie Komboigo. “L’intelligence d’Eddie Komboïgo a fait qu’il est passé de gestionnaire de pouvoir au contestataire du pouvoir. Je souhaite que les épreuves que tu as confrontées renforcent ton caractère pour le combat”, a indiqué Zéphirin Diabré qui a conclu son discours en ces termes : “face à ces gens-là, il faut que nous soyons unis (…) On voit la corruption au sommet de l’État, quand on parle du Burkina, on parle de l’insécurité . Avec ces gens-là, l’élection n’est pas gagnée d’avance, Ce qu’ils savent faire c’est l’argent et la fraude. Mais l’intelligence est plus que la fraude”.

Source : lefaso.net

Commentez l'article

Abonnez-vous à la Newsletter