Burkina Faso : au moins 13 militaires tués dans une embuscade à Tin-Akoff

La Journée du mercredi 11 Novembre 2020 fait renaitre les vielles cicatrices badigeonnées par les Force de Défense et de Sécurité du Burkina Faso. Un bilan partiel et non officiel fait état de 13 militaires qui ont perdu la vie suite à une embuscade à Tin Akoff.

Une unité du détachement de Gorom-Gorom en patrouille ce mercredi 11 Novembre a été la cible d’une embuscade meurtrière par des individus non identifiés.

La patrouille roulait en direction de Tin-Akoff dans le cadre des opérations de sécurisation de la zone.

Jusqu’au moment où nous écrivions ces lignes, aucun bilan officiel n’a été établi. Cependant selon des sources concordantes, l’attaque aurait occasionnée la mort de 13 militaires ( Maj : 14 militaires tués selon le bilan officiel du 13 novembre).

Cette attaque vient rappeler encore les moments sombres des débuts de la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. L’expérience acquis par les soldats sur le terrain avait permis une certaine accalmie depuis quelques mois.

Commentez l'article

Abonnez-vous à la Newsletter