La Radio Oméga suspendue pour fausse information par le CSC, la RTB Radio devait- elle aussi subir le même sort ?

La Radio Oméga a été suspendue ce Mardi 08 Juin 2021 par le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) pour diffusion de fausse information. Dans le même temps, La RTB Radio a repris l’information incriminée dans son journal de 13 heures du dimanche 06 Juin. Ainsi convient-il de se demander si ce média doit-il être sanctionné au même titre que Radio Oméga ?

L’information incriminée << l’interception d’un car et l’exécution des occupants par des terroristes >>

Le journal de la RTB Radio du dimanche 06 Juin 2021 . L’édition de 13 heures

Que dit la règle ?

En principe lorsqu’une personne ou un média reprend (publie ou diffuse) l’information d’une autre personne ou d’un autre média , vous avez pour obligation de citer ” expressément” la personne ou le média dont vous avez repris l’information. Vous devez le faire pour deux raisons principales :

1- Par devoir d’honnêteté. L’information ne vous appartient pas, vous l’avez repris au profit de votre audience, donc vous devez impérativement restituer sa paternité. La création de l’info est une activité intellectuelle donc la production obéit à des méthodes précises et rigoureuses .

Vous pourrez lire aussi :   Professionnalisation des médias en ligne : une charte pour guider désormais les acteurs

L’information médiatique a des droits tout comme la chanson d’un artiste ou le livre d’un écrivain. Dans ce domaine le plagiat existe aussi, donc condamné par la loi.

2 – Pour que vous soyez dédouaner ou déresponsabiliser en cas de problème lié à l’information que vous avez reprise. Lorsque vous citez l’auteur de l’info qui peut être un média ou une personne, vous êtes automatiquement déculpabiliser en cas de sanction relative à l’information en question.

Si par omission ou par fierté, vous ne citez pas l’auteur , vous êtes considérés comme l’auteur de l’info ( même si c’est pas le cas) et vous endosser par conséquent toutes les responsabilités.

La RTB Radio a t-elle cité ” expressément” Radio Oméga qui avait visiblement l’exclusivité de cette fausse information ? Non.
Donc la RTB est autant responsable que Radio Oméga et elle doit subir les mêmes sanctions de la part du Conseil Supérieur de la Communication ( CSC)

Le faite de dire selon ”des sources locales” ne dédouane pas la RTB de cette responsabilité.

Vous pourrez lire aussi :   Dossier média : quel deal y a-t-il entre RADIO OMÉGA et la GENDARMERIE NATIONALE ?

Dans le cas d’espèce, les sources locales les plus crédibles sont la Gendarmerie de Sebba, le Maire de la commune de Dori et le Gouvernement de la région du Sahel. Pourtant toutes ces autorités ont démenti formellement la véracité de l’information. De quelles ” sources locales ” donc fait allusion la RTB ?

En Journalisme, nous devons toujours prendre avec des pincettes les témoignages des citoyens lambda car ils ne sont pas toujours basés sur des preuves tangibles. Les gens racontent souvent ce qu’ils n’ont jamais vu. Ces témoignages peuvent servir dans les recoupements mais pas en tant que source principale.

Assane BAGAYA

Commentez l'article

Abonnez-vous à la Newsletter