Démission de JACK DORSEY, le patron de Twitter

Jack Dorsey a annoncé, ce lundi 29 novembre, céder les rênes du réseau social qu’il a confondé en 2006. Le directeur des nouvelles technologies, Parag Agrawal, doit lui succéder.

Le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a annoncé quitter ses fonctions de directeur général ce lundi 29 novembre, dans un communiqué de presse de l’entreprise. Sa décision prend effet dès aujourd’hui.

Il en était l’actuel PDG depuis 2006, date à laquelle il a cofondé le site avec Evan Williams, Biz Stone et Noah Glass. En plus de sa fonction au sein de Twitter, Jack Dorsey est également le patron de son entreprise de paiement en ligne, Square.

« J’ai décidé de quitter Twitter parce que je pense que l’entreprise est prête à aller de l’avant sans ses fondateurs », a déclaré Dorsey dans un communiqué officiel.

Le successeur a été nommé

Parag Agrawal, l’actuel directeur des nouvelles technologies, doit prendre sa relève au poste de PDG. Il occupe ce poste depuis 2017, et travaille au sein de l’entreprise depuis plus de dix ans.

« Ma confiance en Parag en tant que PDG est profonde. Son travail ces dix dernières années a été révolutionnaire. Je suis profondément reconnaissant pour ses compétences, son coeur et son âme. C’est son heure de diriger », a déclaré Jack Dorsey au sujet de son successeur.

Le confondateur a publié, dans un tweet, l’email de départ qu’il a envoyé à son entreprise, précisant les décisions prises par le Conseil d’administration.

« Je vais publier ce mail sur Twitter. Mon seul voeu pour Twitter est d’être l’entreprise la plus transparente du monde. Salut maman! »

L’informaticien et homme d’affaires est à la tête d’une fortune estimée à 11.8 milliards de dollars, selon Forbes. Après avoir été démis de ses fonctions en 2008 sur pression de son conseil d’administration, Jack Dorsey a repris les rênes de son réseau social en 2015. Depuis, il fait régulièrement l’objet de critiques, du fait d’avoir gardé son second poste au sein de son entreprise Square.

Objectifs ambitieux

Ces derniers mois, il a affirmé des objectifs ambitieux pour la plateforme, qui veut atteindre les 315 millions d’utilisateurs « monétisables » d’ici à 2023, c’est à dire exposés à une publicité au moins ponctuellement. Au début de l’année 2021, le site en dénombrait environ 199 millions.

Le réseau social a d’ailleurs fait de la publicité sa principale ligne d’attaque financière, en annonçant son souhait de tester les publicités dans les réponses aux fils de discussion.SUR LE MÊME SUJET

  • Pourquoi vous risquez de voir davantage de publicité sur Twitter

Twitter, qui a été introduit en bourse en 2013, a vu son titre prendre 4,16% à Wall Street depuis la rumeur. La cotation de l’action a pour l’instant été suspendue en l’attente d’une confirmation officielle.

Source : BFM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.