Burkina : Alassane Bala Sakandé interpellé par la gendarmerie nationale

Alassane Bala Sakandé, ancien président de l’Assemblée nationale, a été interpellé dimanche par la gendarmerie nationale. « Je suis à la gendarmerie nationale, j’attends d’être situé sur mon sort », a dit au téléphone à un journaliste de Oméga Médias, le Président de l’ancien parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP).

Une interpellation qui intervient 72h après sa sortie demandant la « libération immédiate et sans conditions » de l’ancien Président Roch Kaboré.

M. Sakandé a estimé que l’ancien Président du Faso n’était pas en résidence surveillée mais en détention au regard des conditions difficiles. Depuis le coup d’Etat, Roch Kaboré « a été déplacé d’un point A à un point B, d’un point B à un point C et probablement d’un point C à un point D », avait indiqué l’ancien Président de l’Assemblée nationale.

« Une résidence surveillée où il ne peut passer qu’une heure avec ses enfants, où il n’a pas droit aux téléphones, il n’a pas droit à des visites (…) Aujourd’hui ne peuvent le voir que son médecin, ses aides de camps, ses enfants, son épouse et ce, pour une heure », avait déploré Bala Sakandé.

Source : Oméga Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.