logements Abdoul service
Enquête

Offre immobilière de l’Entreprise Abdoul’Service International : Arnaque ou Incompréhension ?

Depuis quelques jours, plusieurs clients de l’entreprise ABDOUL SERVICE INTERNATIONAL ne cachent pas leur ras-le-bol concernant les logements acquis suite à des coups de publicité que ces derniers qualifient de mensongère.  Ils accusent l’entreprise de ne pas respecter ses promesses.

« Des parcelles et des logements à moindre coût avec titres fonciers », « des sites viabilisés avec toutes les commodités » ; voici bien des phrases qui ont retenti dans des publicités diffusées en grande pompe sur les chaines de télé. Des phrases qui ont fini par convaincre bon nombre de personnes à souscrire à l’offre immobilière de l’Entreprise Abdoul’Service International.

Depuis 2014, cette aventure a embarqué plusieurs clients à la recherche d’un logement décent. Cinq ans plus tard, la déception est cuisante sur les visages des acquéreurs. Pour beaucoup, aucune promesse a été respectée. Le montant déboursé pour acquérir les logements ou les parcelles n’incluent pas les titres fonciers comme stipulé dans les supports publicitaires.  Pour être réellement propriétaire du terrain ou du logement acquis, le client devrait débourser une autre somme importante.

Vous pourrez lire aussi :   Facebook : 16,7 milliards de chiffre d'affaires réalisés

Pourtant, ces détails n’ont jamais été mentionnés lors de la procédure d’acquisition selon les témoignages de plusieurs de ces clients. Beaucoup pense avoir été tout simplement victime d’une arnaque de la part de l’entreprise.

Des sites non viabilisés

Parmi les arguments qui ont convaincus les clients à adhérer à ce projet immobilier, il y’a la viabilisation des sites. Mais ce fût un désenchantement total une fois sur les lieux. Ces clients ne comprennent pas du tout ce que l’entreprise appelle viabilisation car celle-là n’en est pas une.

Le site manque d’électricité et d’eau courante. Seuls les riverains du système de canalisation de l’ONEA ont accès à de l’eau courante. Les autres doivent débourser  environs 800. 000 FCFA pour espérer avoir de l’eau courante.  Dans la zone, la barrique d’eau coûte 750 FCFA.

La plupart des plaignants est issu du site de Zagtouli qui est une zone à forte retenue d’eau. L’accès au site est par conséquent difficile et certains murs ont déjà cédé suite à des pluies diluviennes. Les propriétaires de ces logements sont donc confrontés à plusieurs difficultés qui rendent leurs maisons inhabitables. Pour certains, l’Etat est complice, sinon une telle arnaque ne devrait pas rester impunie laissent-ils entendre. D’autres aussi accusent la Télévision nationale de véhiculer des publicités mensongères sur la chaîne.

Vous pourrez lire aussi :   Comptes Bancaires des Ministres : quand le manque de franchise trahit la confiance

En attendant que l’entreprise Abdoul’Service International trouve une solution adéquate, chaque propriétaire y va de sa stratégie pour s’adapter à la situation.

CosmosOuaga.net.

Commentez l'article