Média

Dossier média : quel deal y a-t-il entre RADIO OMÉGA et la GENDARMERIE NATIONALE ?

   Ils sont nombreux sur les réseaux sociaux à exprimer leur ras-le-bol face à la communication superflue et déguisée de la Radio Oméga sur sa page facebook par rapport à la Gendarmerie Nationale. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase semble être le récent arrêté relatif à la réorganisation de la hiérarchie militaire où sur sa page facebook, la Radio faisait  des éloges démesurés au Chef d’Etat-major sortant de la Gendarmerie Nationale, le colonel Tuandaba Marcel Coulibaly. Parlant de lui, il était écrit « le colosse qui a dit non à Diendéré ». Il n’en fallait pas plus pour attirer la foudre des internautes qui ne sont pas passés par quatre chemins pour dénoncer avec virulence cette énième discrimination opérée par la Radio dans ses publications au profit de la Gendarmerie Nationale. Neuf commentaires sur dix dénonçaient sévèrement l’attitude de la Radio. 

image 2

   Malheureusement ces genres de publications propagandistes sur la Gendarmerie Nationale (qui n’est ni plus ni moins qu’une partie des forces armées nationales) sont assez fréquentes sur la page facebook de Radio Omega. Ces procédés qui frisent le ridicule à la limite, met en mal la déontologie journalistique dont le principe cardinal est  basé sur l’impartialité et la justesse de l’information. Pour un média aussi responsable que Radio Oméga, il devait être aisé de comprendre que ce genre de communication peut aussi avoir pour conséquence la frustration des autres unités de l’armée et la désunion au sein de nos FDS (Forces de Défense et de Sécurité).

Vous pourrez lire aussi :   TIC AU FASO : lancement de la FITT 2017.

    Le fait le plus marquant qui mérite d’être souligné également reste la mise hors d’état de nuire de Harouna Dicko, l’un des responsables du bastion terroriste opérant au nord du Bukina et l’arrestation de dix-huit membres de sa bande. Radio oméga dans sa publication sur sa page facebook faisait état de la mort du terroriste en précisant qu’il avait été abattu par le GFAT (Groupement des Forces Anti-Terroristes) et la Gendarmerie Nationale comme si la Gendarmerie ne faisaient pas partir de cette unité. On se rappelle aussi que cette publication avait suscité les commentaires les plus acerbes sur les réseaux sociaux.

La question qu’on pourrait se poser est la suivante : y a-t-il un deal entre la Radio Omega et la Gendarmerie Nationale ?  

Radio Oméga est « un média d’infos ». De ce fait, la course à l’information est la première règle pour paraître leader dans le domaine. Et chaque média a ce qu’on appelle un « carnet d’adresses » qui regroupe les références de l’ensemble des personnes (notamment des hauts responsables) susceptibles d’être une source d’informations. Et nous avons remarqué que concernant les informations relatives à la question sécuritaire, les « scoops » ne manquent pas à la Radio. Cela témoigne d’une parfaite collaboration entre la Radio oméga et la hiérarchie militaire à l’occurrence celle de la Gendarmerie Nationale. Sans donc se tromper, on peut dire que l’ex Chef d’Etat-major de la Gendarmerie Nationale, le colonel Tuandaba Marcel Coulibaly pourrait être la source des informations sécuritaires de la Radio ; d’où ces éloges en à point finir à son égard et à l’égard du corps qu’il dirige. Comme si chaque information avait un prix, la Radio érige toujours en héro la Gendarmerie Nationale et magnifie ses œuvres au détriment des autres Forces pour exprimer sa gratitude à ce corps à cause de l’information reçue par le biais de la hiérarchie. Cela a-t-elle été facilité par la présence du PDG de la radio au gouvernement comme le pensent certains sur les réseaux sociaux ? Nul ne le sait. Ce qui est sûr, le deal existe bel et bien, pour ne pas dire qu’il a eu partage de soupe. Sinon comment comprendre cet apologie exagérée du colonel Tuandaba Marcel Coulibaly et de la Gendarmerie. La Gendarmerie burkinabé travaille, cela est indéniable, mais qu’un média se mette à lui attribuer ou à son Chef d’Etat-major(ex maintenant) tous les exploits de l’armée; il y a quelque chose qui cloche.

Vous pourrez lire aussi :   Professionnalisation des médias en ligne : une charte pour guider désormais les acteurs

    Le journaliste doit rester équitable et juste quelque soient les faveurs dont il fait l’objet dans l’exercice de sa fonction  Le Chef d’Etat-Major entrant, le Colonel Tabsoba Marie Omer Bruno va-t-il emprunter la même trompette que son prédécesseur ? Les prochains jours nous mettrons la puce à l’oreille.

One Reply to “Dossier média : quel deal y a-t-il entre RADIO OMÉGA et la GENDARMERIE NATIONALE ?

  1. On s’imagine déjà d’où viennent ces réactions aux vitrioles contre les gendarmes. soyez en sure “toujours imité mais jamais égalé” ça continue à d’aboyer. Bon courage à OMEGA. Ce que yeux voient c’est pas bouche parole. si c’est pour insulter ils sont fort et ils continueront lorsqu’ils entendrons parler de gendarmes.

Commentez l'article